Portraits

Portraits

 

 

Do Montebello nous parle

posté par le 9 h 22 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Do Montebello nous parle

La musique d’un artiste peut emprunter divers méandres pour dire une histoire particulière et au fil du temps quelque chose de subtil prend corps ; un peu comparable à un ADN artistique.

Lire les détails

Lou-Ysar – Comédien, chanteur, auteur

posté par le 14 h 33 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Lou-Ysar – Comédien, chanteur, auteur

Quand j’ai commencé, en tant que comédien chanteur, je me retrouvais à me produire dans des grands théâtres alors que j’avais une problématique vocale. C’est ainsi que j’ai rencontré pour la première fois Jean-Francis Zermati. Ensuite, chaque fois que j’ai ressenti un besoin lié à mon évolution artistique, je me suis naturellement adressé à lui et à Harmoniques. Peu à peu mon travail s’est diversifié, j’ai mis en place des projets personnels. Ainsi, récemment, j’ai utilisé mes droits AFDAS pour prendre des cours de chant, et faire un coaching, comme comédien chanteur, avec Lydie Callier. J’ai fait des stages ponctuels, le week-end, pour en compléter d’autres. J’ai suivi un coaching d’écriture de spectacle avec Marie-Céline Lachaud. Mes relations avec Harmoniques, sous forme de cours individuels ou de stages sont toujours liées à des projets personnels ; cela m’a toujours aidé à les aboutir ou à rebondir en obtenant de nouveaux engagements. A Harmoniques les intervenants sont dans le métier, à la fois dans sa dynamique et dans sa réalité. La première fois que Jean-Francis m’a reçu, il a été très clair, ce qui m’a d’abord surpris : alors que je venais à cause d’un manque de maîtrise en technique vocale, il me parlait liberté d’interprétation, travail corporel, développement de ma personnalité artistique ! J’ai compris ensuite…. en suivant ma première formation… Une véritable révélation : en plus d’apprendre, de progresser, j’ai pris conscience de là où j’en étais, non seulement en tant que comédien chanteur, mais plus globalement avec moi-même, en tant qu’artiste. Des horizons se sont ouverts. Au fil de mon parcours, il m’a fait prendre conscience de plein de choses, dans la technique, dans l’expressivité. Il a toujours été clair, net, à l’écoute, il oriente bien. J’ai une question, je vais chercher la réponse, et Harmoniques répond, au-delà de mon attente. Chaque fois s’ouvre une nouvelle façon d’aborder les choses. C’est un partenariat sur le long terme. Bien au-delà de l’apprentissage ou de la consolidation de techniques, il s’agit d’une écoute, d’un accompagnement artistique, dans une approche qui tient compte de l’artiste, de sa personnalité, une dimension globale qui, sans tomber dans la psychologie, prend la personne en compte. C’est important. Mon parcours aurait été différent sans Harmoniques. J’aurais eu plus de mal à trouver ma personnalité. Je n’aurais sans doute pas développé tous ces projets ; or, j’initie de plus en plus. La démarche pédagogique y a beaucoup contribué. Ce qui la singularise, c’est la dimension humaine. On nous emmène sur des chemins qu’on ne pensait pas prendre. De nouvelles voies s’ouvrent, grâce à une écoute et un accueil véritables, une créativité dans la pédagogie. Les choses se font ensemble. Harmoniques, c’est un appui, une branche où se poser. Chaque fois que j’y vais, je sais qu’il va se passer quelque chose. J’y vais pour un besoin précis, mais la réponse rejaillit sur plein d’aspects, cela ouvre toujours de nouvelles perspectives. (Témoignage recueilli en octobre 2012)...

Lire les détails

Andoni Itturioz – Auteur compositeur interprète

posté par le 13 h 56 min dans Paroles d'artistes, Portraits | 0 commentaire

Andoni Itturioz – Auteur compositeur interprète

C’est une amie, la chanteuse Lisa Portelli, qui m’a conduit vers Harmoniques. Elle travaillait avec Marie Giraud et lorsqu’elle m’en faisait le compte rendu, la pertinence frappait l’oreille. J’ai donc entrepris un coaching avec Marie. Elle a beaucoup apporté au travail scénique, puis à l’enregistrement. Je faisais alors de la scène depuis trois ans, avec des résultats très inégaux – tantôt la grâce, tantôt la catastrophe. Je voulais stabiliser, trouver les outils qui me donnent cette grâce (au lieu qu’elle me tombe dessus). Marie m’a fait travailler des focus, la concentration, la disponibilité… donc la justesse. L’objectif a été atteint en quelques mois. Et comme il faut digérer, stabiliser toute cette connaissance, je continue le travail. J’ai ensuite suivi le stage intensif «L’interprète en scène», avec Monique de Saint-Ghislain pour le corps, Marie Giraud pour le sensoriel, Lydie Callier pour la scène. Auteur avant d’être interprète. Il y a eu un déclic avec chaque intervenante. Marie, c’était l’idée de l’adresse : à qui on dit est plus important que ce qu’on dit ; Monique, la reconquête de mon corps ; Lydie, l’exigence animale, admirable. Dès la sortie du stage, en juin 2012, j’ai chanté – avec une jouissance telle, que j’ai dès lors tout fait pour la retrouver en moi. D’abord par une discipline du corps, puis par le coaching (avec Marie, qui est mon référent, mon repère) et enfin grâce à l’énergie nourrissante de Lydie, avec qui je travaille le sur un tour de chant. Je n’ai jamais rencontré une formation aussi forte, aussi pertinente, tant pour acquérir plus de maîtrise en tant qu’interprète, que pour travailler aussi précisément dans les profondeurs de l’expression. J’ai trouvé bien plus que ce que je venais chercher. Par rapport à mes objectifs, mon appétit a grandi au fur et à mesure ; aujourd’hui j’ai une vraie boulimie de ce que propose Harmoniques ! Ce doit être dû à Jean-Francis Zermati. La pertinence de l’assemblage des intervenants, leur complémentarité, leur adéquation dépendent de celui qui a su les réunir. Il me fait penser à ces découvreurs de talents à l’ancienne, dans le monde du cabaret, et cela vaut aussi bien vis-à-vis des artistes que des coaches, ou de Wilfried à l’accueil, avec cette ambiance générale ouverte, généreuse, qui fait d’Harmoniques un vrai endroit de rencontre, y compris avec les autres artistes. Jean-Francis représente pour moi un véritable soutien. La pertinence que je vois dans son travail me vient en retour sur le mien. Je suis leader de mon groupe. Mon travail consiste à être auteur, compositeur, interprète. Les musiciens m’accompagnent. Venant du jazz et de l’improvisation, ils ont une grande adaptabilité. Tout dépend de moi ; comme je suis aujourd’hui plus sûr, plus stable, plus posé, l’interprétation est aussi plus stable, les concerts sont moins douloureux, plus réguliers. Pour les musiciens, en résonance de cela, c’est émotionnellement moins difficile. Depuis ce travail, j’ai gagné des concours, ainsi Vive la Reprise. Les retours sont là, il y a une ampleur évidente, plus d’assurance, de pertinence. Ayant enlevé ce qui parasitait le contact entre l’identité artistique et le public, j’ai gagné en efficacité. Après, l’approche d’une carrière… je fais ce que je peux. Mon projet est par nature marginal, Harmoniques et moi sommes en concordance, nous ne nourrissons pas de fantasmes. «On s’est trouvés»....

Lire les détails

André Le HIR – comédien et chanteur

posté par le 8 h 57 min dans Paroles d'artistes, Portraits | 0 commentaire

André Le HIR – comédien et chanteur

Je tenais à te dire, Jean-Francis, toute ma reconnaissance pour  ton regard sur mon univers. C’est un regard qui porte, qui donne de la force à ma recherche poétique, et qui me donne le courage d’aller plus loin, au cœur de la matière artistique que j’essaie de pétrir. MERCI. Je suis arrivé à Harmoniques, les pieds en dedans, m’excusant d’être au monde, avec de la stérile violence en moi, ne donnant pas cher de ma peau, c’était loin d’être gagné de jouer le jeu de la « formation » que tu m’avais proposée et à laquelle je faisais vraiment semblant de croire. Et là…… Marie Giraud d’abord, dans sa démesure artistique et humaniste, où tout est permis, entendu, à condition d’être dans la sincérité de soi….Quelle émotion de se dire qu’on n’est pas tout à fait mort, que quelque chose palpite en soi, qu’il va juste falloir être délicat avec ces petits battements intérieurs, les reconvoquer dans la plus grande sincérité. Et puis Marie-Jeanne Rodière avec sa « méthode » sur la voix. Là encore, être au plus près du souffle et sa vibration, travailler au plus près cette foutue caisse de résonnance qu’est le corps, même abîmé, même contrarié. On n’en revient pas: « C’est ça, ma voix? », eh oui, le Conservatoire, les cours de chant pris à la petite semaine ou dans de « prestigieux » endroits n’ont jamais révélé cette voix qui sommeille. Et enfin Lydie Callier, fantasque et tellement humble, de cette humilité pleine d’orgueil et de superbe, qui ne te laisse rien passer, dans la violence d’amour qui te somme d’être toi-même sans « petits accommodements », avec ses yeux clairs, magnifiques. Le coaching avec Lydie  s’est révélé encore plus fort que ce que je ne le pressentais : c’est pour moi bien au-delà d’un travail d’accompagnement, c’est jubilatoire. Harmoniques, à mon sens, n’est pas un organisme de formation ordinaire mais plutôt un lieu de révélation et de mise au travail. Tu sais t’accompagner du meilleur. J’avais fait une croix définitive sur tout ce qui est artistiquement stage, plan de formation, et tout le folklore désastreux qui va avec… Là, je suis absolument désolé, confus et heureux de te dire que tu as vraiment tout compris de l’artiste, des artistes… (courrier adressé à Jean-Francis Zermati)...

Lire les détails

Isabelle Lauriou-Baron – Auteur, comédienne

posté par le 11 h 33 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Isabelle Lauriou-Baron – Auteur, comédienne

Après deux ans d’absence du métier pour cause de maternité, j’ai eu besoin d’une remise à niveau en tant que comédienne. En création de spectacle, je cherchais en outre des outils pour la diffusion et je visais l’aide du FPS-Audiens pour mes supports de promotion. Dans ce cadre j’ai eu un entretien avec Marie Giraud, puis un autre avec Jean-Francis Zermati. J’étais très sûre de moi, consciente, mais blindée. Sans doute Jean-Francis a-t-il perçu la carapace. Cela a débouché sur un coaching d’interprétation autour du texte. Ensuite, quand j’ai répété mon spectacle, Marie Giraud m’a fait travailler en tant que comédienne. C’est une de mes rencontres de l’année. Elle est humaniste, elle sait de quoi elle parle, elle aide vraiment. J’ai avec elle un lien artistique et professionnel très fort ; je ne la lâche plus, et l’aventure continue ! Nous avons préparé ensemble la présentation de mon spectacle à Paris, à l’automne 2012. Avec elle et Jean-Francis Zermati, j’ai trouvé des gens très professionnels, carrés, qui ne mâchent pas leurs mots ; des gens curieux, attentifs et attentionnés, honnêtes, très à l’écoute. Ce travail m’a confortée dans mon identité et je suis revenue à des choses plus proches de moi. Mon spectacle en témoigne.   (Témoignage recueilli en septembre 2012)...

Lire les détails

Jean-Michel Mouron – Interprète de chansons (groupe Entre 2 Caisses)

posté par le 11 h 46 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Jean-Michel Mouron – Interprète de chansons (groupe Entre 2 Caisses)

En 2011, dans un moment de creux,je me suis posé la question de continuer à chanter ou pas. J’ai décidé de faire le stage d’interprétation d’ Harmoniques en janvier 2012 ; cinq semaines, avec quatre intervenants – David Feron pour la technique vocale, Lydie Callier pour l’interprétation, Marie Giraud pour le sensoriel et Monique de Saint-Ghislain pour le corps. . En sortant du stage, je n’étais plus pareil, ou plutôt j’étais plus «moi». En fait cela a été une véritable délivrance, en particulier par rapport au trac, à la concentration. Je suis en ce moment en résidence de création, et là je me rends compte, je réalise que je me sers de tout ce travail. C’est une approche sur le fond.   (Témoignage recueilli en septembre 2012)...

Lire les détails

Magali d’Authier – Auteur compositeur interprète, comédienne

posté par le 11 h 43 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Magali d’Authier – Auteur compositeur interprète, comédienne

Ce qui caractérise Harmoniques, c’est la faculté d’adaptation : l’approche de l’artiste n’est pas plaquée a priori, on n’applique pas un schéma tout fait, on travaille en fonction de la personne. L’écoute est réelle. Jean-Francis Zermati prend le temps, avec un sens de l’accueil rarissime. Lorsque j’ai rencontré Harmoniques il est apparu que j’avais besoin d’être coachée et j’ai entamé un travail avec Claudine Hunault. Je mettais mon énergie dans de nombreuses activités et dans cette dispersion avais du mal à retrouver ma créativité. Nous avons ouvert beaucoup de pistes de réflexion. Mon état d’esprit a changé. J’ai repris contact avec mon écriture ; le travail m’a permis de redevenir auteur, ce qui était la raison originelle de ma présence sur scène. Mon écriture « respire » de nouveau, ce qui ouvre de nouvelles perspectives, et me redonne de l’appétit pour la création.   (Témoignage recueilli en septembre 2012)...

Lire les détails

Elise Dabrowski – Chant lyrique (opéra, musique contemporaine), contrebasse, création musicale

posté par le 10 h 58 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Elise Dabrowski – Chant lyrique (opéra, musique contemporaine), contrebasse, création musicale

J’ai suivi plusieurs stages avec Lionel Sarrazin et Claudine Hunault, et pris des cours individuels dans le cadre d’Harmoniques. Le travail avec Claudine m’a beaucoup portée. Peu de gens nous entraînent dans ces endroits où l’on ne sait pas pouvoir aller. Claudine travaille sur la présence scénique, la conscience de l’espace, le corps. Il y a aussi tout un travail sur les mots, la parole : comment ne pas être affectivement trop « collé » aux mots, comment trouver la bonne distance où le chant s’exprime. Il n’y a rien de scolaire dans la progression, elle nous amène à éprouver, traverser des expériences, être dans l’instant présent. C’est une recherche complémentaire du travail de technique vocale ; elle fait émerger la singularité, elle rend plus libre. J’ai une part créative, je peux être contrebassiste de jazz, écrire de la musique, être interprète pour l’opéra. J’avais du mal à assumer cette identité multiple, à faire le lien de toutes mes approches, cela me freinait parfois. Je dirais que le travail d’Harmoniques nous permet de nous révéler à nous-mêmes notre « pâte » d’artiste. (Témoignage recueilli en octobre 2012)...

Lire les détails

Grégory Mariscal – Auteur compositeur interprète

posté par le 9 h 06 min dans Paroles d'artistes | 0 commentaire

Grégory Mariscal – Auteur compositeur interprète

En 2009, j’ai décidé de suivre la formation chez HARMONIQUES. J’y ai rencontré Hervé Lebeau, qui est devenu mon coach et l’est toujours aujourd’hui. Cette rencontre est fondamentale. C’est une histoire de personnalités. La manière de travailler d’Hervé n’est absolument pas intrusive, il témoigne d’une immense capacité d’accueil, je me sens totalement libre. J’ai avec lui une relation très privilégiée. Quand j’ai une actualité professionnelle, je le vois régulièrement, autrement de temps en temps. Cet apport me permet de regarder mon travail et ma relation au métier de façon beaucoup plus sereine, et m’a énormément apporté pour la scène. Mon rapport à l’environnement et à l’entourage professionnel, est également devenu plus simple et plus efficace. Chez Harmoniques toutes les personnes bossent sans ostentation et cherchent vraiment à apporter quelque chose. Les formations sont très cadrées, très professionnelles et même très pointues. Les intervenants et coaches s’apparentent un peu à des chercheurs, avec une exigence assez élevée, une réflexion sur le contenu, sur la portée concrète. Une pensée qui préside à tout cela, c’est très cohérent. Jean-Francis Zermati a une réflexion sérieuse, ses choix sont très précis, avec pour critères les qualités, les désirs de chacun des artistes accueillis. (Témoignage recueilli en septembre 2012)...

Lire les détails